Entreprises françaises : en famille

Les dirigeants des entreprises familiales françaises souhaitent majoritairement (58%) transmettre à la prochainement génération, selon une enquête du cabinet d’audit et de conseil PwC.

Au niveau mondial, le taux de ceux qui veulent passer le relais à quelqu'un de la famille est légèrement inférieur à 53%. A l'inverse, les Français sont moins tentés par une introduction en bourse (3% contre 8% au niveau mondial) ou par une vente à une autre entreprise (13% contre 21%).

Outre la succession familiale, les dirigeants français privilégient la vente à l'équipe de direction (16%) ou à un investisseur privé (32%).