Google versus Philip K. Dick ?

Décidémment, Google a des problèmes avec le monde de la littérature.

Décidémment, Google a des problèmes avec le monde de la littérature. Au moment où le géant de la recherche Internet lance son téléphone mobile Nexus One, il est accusé d’avoir violé les droits d’auteur de Philip K. Dick en reprenant des termes d’un livre culte de l’écrivain de science-fiction, selon le Wall Street Journal.

Dans “Do Androids Dream of Electric Sheep ?”, publié en 1968 et donné lieu au film “Blade Runner”, le héros est un chasseur d’androïdes Nexus 6. Or, le système d’exploitation développé par Google pour les téléphones mobiles a été baptisé Androïd et le nouvel appareil vendu sous la marque Google s’appelle Nexus One.

Pour la famille de Philip K. Dick, l’utilisation de ces termes montre bien que Google a puisé dans le livre. Et ce sans demander la moindre autorisation. Résultat : la famille de l’écrivain étudie la possibilité de porter plainte.