USA : l’Etat coincé avec ses logements

L'Etat américain détient quelque 248.000 logements, soit environ un tiers des 800.000 logements qui ont été saisis en raison de la faillite de leurs propriétaires du fait de la crise.

Le magazine Business Week souligne que les contribuables sont ainsi devenus les plus gros propriétaires immobiliers du pays. Mais le gouvernement, via la Federal Housing Administration (FHA), est un peu coincé avec ces biens. Les remettre en vente risque en effet de déprimer encore un peu plus un marché immobilier orienté à la baisse.

Le gouvernement a donc, avec les agences de crédit hypothécaires Freddie Mac et Fannie Mae, lancé un appel au public afin de trouver les meilleures idées. Un site Internet (reo.rfi@fhfa.gov) a même été créé à cette fin.